#5 – vol direct de Hollywood à Bollywood

On reste à Bombay avec ce morceau “Tere Mere Beech Mein” (“Entre toi et moi”) extrait de “Ek Duuje Ke Liye” (“Faits l’un pour l’autre”), grand succès de Bollywood en 1981, dont je vous laisserai savourer les 2h40 de romantisme aux pétales de rose en version originale si vous ne savez vraiment pas quoi faire ce soir.



L’histoire est celle de 90% des films de Bollywood: un couple de jeunes tourtereaux vit une romance contre laquelle s’opposent leurs familles respectives. À Bollywood, l’amour finit souvent par vaincre, mais là nos deux amants meurent tragiquement. Et ne dites pas que je vous ai spoilé la fin du film, Shakespeare l’avait fait avant moi.

Mais revenons à la “Tere Mere Beech Mein” et ses violons aussi stridents que chatoyants. Leur mélopée tire ses notes du raga Shivranjani, un raga joué traditionnellement tard dans la nuit et qui évoque les sentiments de tristesse (le début de la gamme contient une tierce mineure) et de romance (tout espoir est permis à celui ou celle qui hurle sa sixte majeure sous la pleine lune!). C’est ce philtre musical de l’amour impossible, dopée aux anabolisant de la production musicale américaine, qui enflamme la bande FM en 2004 dans un tube planétaire, dont le clip cinématographique lorgne autant du côté de Bollywood que d’Hollywood, avec ce son de guitare surf façon James Bond.
 

Author: Vincent

Independant R&D engineer and artist, crafting digital instruments for audio/visual live performances, installations and interactive applications. I post some of my works and news on this site.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *